Ethique professionnelle

ADF 38 défend une aide de qualité en priorité pour les publics fragiles, dans le respect de la personne aidée, de leurs droits  et dans une relation de confiance.

Intervenir au domicile, c’est entrer dans l’intimité des personnes. Ceci exige une réponse de qualité aux besoins des familles reposant sur un bon niveau de professionnalisation du service.

Ainsi, chaque intervention est construite à partir de quatre principes fondamentaux et indissociables :

  • Un cadre de travail spécifique
  • Une professionnelle d’intervention formée et diplômée
  • Un référent responsable
  • Un projet d’intervention

Travail d’équipe : indispensable à la qualité du service rendu aux familles.

Entraide et solidarité : la famille est placée au centre du projet, avec son histoire, sa réalité et la prise en compte globale de sa situation.

Faire avec les familles et non à leur place et faciliter les liens de proximité dans leur réseau relationnel (famille, amis, voisinage).

Les professionnelles interviennent dans des circonstances telles que : la maternité, la maladie, la dépression, la fin de vie, le droit de visite, les situations familiales difficiles dans le cadre de la prévention éducative.

Ces interventions visent à permettre l’intégration sociale, le maintien du développement du lien familial et de l’autonomie des personnes aidées. Le but de ces interventions est à la fois préventif et éducatif. Il s’agit d’accompagnement et de soutien adaptés à chaque situation et à son évolution à partir des activités de la vie quotidienne.

 

ADF 38 dispose d’une charte de déontologie connue de l’ensemble de ses intervenantes et diffusée auprès des familles.

Les principes et les droits essentiels pour notre association sont les suivants :

  • Principe de non-discrimination
  • Droit à une prestation adaptée et individualisée
  • Principe du consentement éclairé et de la participation du bénéficiaire
  • Droit à l’information
  • Droit à une information sur les droits fondamentaux et les protections particulières légales et contractuelles
  • Droit à la renonciation et à la modification
  • Principe de la relation triangulaire
  • Droit à une attitude générale de respect
  • Droit à la confidentialité et à la discrétion
  • Droit de retrait : nous pouvons exercer notre droit de retrait si nous estimons qu’il y a danger pour nos salariées